🌴 Créer son entreprise ou le fruit de la passion

Vous avez peut-être déjà entendu cette phrase ? La création d’entreprise est un marathon couru à la vitesse d’un 100m. Un exploit ! Le genre d’exploit que très peu de sportifs sont capables de réussir sans recourir à une dose de produits disons… boostants. Ne vous y trompez-pas les entrepreneurs aussi ont besoin de leur dose.

En tant que créateur d’entreprise, elle prend une forme toute particulière. Elle est présente en chacun de nous et n’a rien d’exotique ou d’illicite.

Faites le avec passion ou ne le faits pas du tout

La passion

C’est elle qui lorsque vous vous couchez découragé vous permet encore et encore de vous lever le matin avec la même envie.

Ne vous y méprenez pas, à ce stade, vous avez peu de chances de compter sur autre chose qu’elle. Vous n’avez pas de réseau. Pas de client. Pas de produit. Elle est le seul levier de votre motivation.

Guidé par la passion et en vous posant les bonnes questions, vous serez à même de développer la vision de l’entreprise que vous voulez créer. Aficionado du web, je me verrais mal lancer quelque chose dans l’agroalimentaire ou le bâtiment par exemple.

Et tout le reste me direz-vous ? Ça s’apprend.

L’avantage d’avoir déjà des passions ou des domaines que l’on affectionne est de pouvoir capitaliser sur ce que l’on connaît déjà. Une inconnue de moins dans l’équation complexe qu’est la création d’entreprise.

Dans L’art de se lancer 2.0, Guy Kawasaki explique qu’il n’est pas évident de dire si la passion mène au succès ou l’inverse.

Pensez à votre idée de projet. Est-elle en rapport avec une de vos passions ? Sinon, pensez-vous pouvoir tenir assez longtemps sans être réellement passionné ?

Et ses pépins

Pratiquer sa passion est épanouissant. Mais à tendance à rendre aveugle. Lorsque l’on aime faire quelque chose on en veut toujours plus au détriment du reste. Dans la création de votre entreprise, la passion aussi peut avoir des effets de bord.

Un peu de passion augmente l’esprit, beaucoup l’éteint.

Stendhal

Vous pouvez entre autres occulter vos priorités. Limiter de fait vos actions à ce qui vous plaît le plus. Vous vous enfermez alors dans une zone de confort qui nourrit votre satisfaction personnelle mais qui ne sert en rien la réussite de votre entreprise.

Vous pouvez également être amené à vous mentir à vous-même. Lorsque, par exemple, la situation au sein de l’équipe n’est plus tenable mais que vous vous convainquez de continuer car après tout vous faites vraiment ce qui vous plaît.

À l’inverse le quotidien peut aussi altérer votre passion à cause des moments déplaisants mais inévitables qui le ponctuent.

  • Des tâches dont on aimerait bien se passer.
  • Des tensions au sein de l’équipe.
  • Des nouvelles choses Ă  apprendre qui paraissent inutiles.
  • …

La passion est un élément moteur de votre entreprise, à la fois fragile et envahissante. Sachez l’utiliser à bon escient tout en la préservant.

De la passion mais pas que

Même si entreprendre est donné à tout le monde, il faut distinguer l’action d’entreprendre de la création d’entreprise qui induit une dimension financière importante.

Passé le cap de l’enthousiasme des débuts, on se rend compte assez rapidement que tout n’est pas aussi rose qu’on se l’imaginait. C’est simple, malgré la passion, vous ne percevrez pas tout de suite le fruit de votre investissement personnel.

Pour preuve, prenez cette courbe très connue en marketing. Elle représente le cycle de vie d’un produit. Le début est assez plat et l’échelle de temps n’est pas définie.

Graphique du cycle de vie d'un produit

En d’autres mots, vous ne savez pas lorsque vous pourrez vivre pleinement de votre entreprise. Mais tout le monde s’accordera à dire que ça prend du temps, beaucoup de temps.

Vous ne devez donc pas seulement chercher à satisfaire votre passion. Ayez déjà en tête un objectif de rentabilité. Pensez que chacune de vos actions doit vous en rapprocher.

Transformer votre passion en une activité lucrative vous permettra ainsi d’entretenir votre passion et de rentrer dans un cercle vertueux propice à la réussite de votre entreprise.

Et la bonne poire dans tout ça ?

Certains entrepreneurs comme Rodolphe Wagren affirme qu’il ne faut pas être trop passionné lorsque l’on entreprend.

C’est un discours bien loin de la réalité des débuts d’un entrepreneur. À moins d’avoir été parachuté à la tête d’une entreprise ou d’être un serial entrepreneur qui connaît tous les codes du milieu ! Ce qui n’est pas le cas si vous êtes ici. 🙂

En attendant d’atteindre le succès, seule la passion vous permettra de continuer jour après jour et de dépasser vos limites.

Lorsque vous l’aurez atteint ? Rappelez-vous qu’avant, elle était là.

Si vous avez lancé votre entreprise, pensez-vous aussi que la passion y joue un rôle important ? Avez-vous toujours la même passion quand vous vous levez le matin ?

Publié aussi sur MediumPublié aussi sur Medium