✊ Pouvez-vous devenir entrepreneur ?

Si vous vous posez cette question c’est peut-être que quelque chose est en train de germer dans votre esprit.

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à la création d’entreprise il y a maintenant plus d’un an, je n’imaginais pas me retrouver là aujourd’hui, derrière mon clavier, en train d’écrire et partager les leçons tirées de ma première expérience entrepreneuriale.

Créer une entreprise me paraissait inaccessible. J’ai bien eu un statut de freelance pendant une courte période après mes études mais les prétentions n’étaient à ce moment pas les mêmes. Après tout, je ne suis pas issu d’une famille d’entrepreneurs, je ne suis pas non plus sortie d’une de ces écoles qui vous initie à la création d’entreprise. J’étais donc loin de pouvoir un instant imaginer emprunter cette voie. C’est aussi ce que vous pensez ? Rassurez-vous, c’est le cas pour la plupart des gens. Les premières impressions que l’on se fait de l’entrepreneuriat sont souvent les mêmes et erronés.

« C’est un monde d’escroc, je n’ai pas d’argent, je n’ai pas de grande idée, je ne suis pas un génie, ce n’est pas pour moi… »

Ces impressions se construisent généralement à partir de l’avis que l’on se fait de nos propres patrons. Elles sont aussi généreusement alimentées par la réussite de personnes identifiés comme des visionnaires à qui tout sourit (vous les reconnaîtrez) ou comme des descendants d’une ligné d’entrepreneurs à qui l’on attribuerait leur succès à une génétique favorable.

Et si je vous disais que tout ça ne fait qu’alimenter le mythe de l’entrepreneur. Il m’aura suffit de gratter un peu pour me rendre compte que sous la surface se cache une réalité riche et palpitante pour peu que l’on s’y intéresse.

L’objectif de ce blog est d’apporter ma contribution à la cause entrepreneuriale en essayant de rétablir une part de vérité. Comment ? En partageant avec vous le ressenti de mon expérience personnel, des conseils, des astuces techniques ou non et tout ce qui a de près ou de loin rapport avec l’entrepreneuriat.

Je préfère être transparent avec vous, je ne suis pas un entrepreneur à succès. Enfin tout dépend de ce qu’on appelle le succès. Le succès est subjectif. Pour certains il sera lié à l’argent, pour d’autres à la reconnaissance ou à la puissance… Personnellement, je prête une attention toute particulière à traduire mon expérience comme un succès car j’en sais bien plus aujourd’hui qu’hier. Découvrez en plus à propos de moi

Dépasser les préjugés.

Une des lectures qui m’a permis de comprendre et dézinguer ce mythe et de dépasser ainsi mes préjugés, c’est le livre Effectuation : Les principes de l’entrepreneuriat pour tous de Philippe Silberzhan. Il m’a ouvert les yeux et pour la première fois, j’ai pu me projeter dans une aventure que je ne destinais qu’aux autres. J’envisageais désormais que c’était aussi possible pour moi.

Malgré le voile levé, je ne vous cache pas que ces préjugés sont toujours un peu là, surtout dans les périodes de doutes et de désillusion. Car entreprendre n’a rien d’un long fleuve tranquille. Cela ressemblait d’ailleurs plus à une route sinueuse avec ses hauts, ses bas et ses virages.

Le déclic

Entreprendre v.t.

Prendre la résolution de faire quelque chose, une action, un ouvrage, et commencer à le mettre à exécution.

Source: Wikipédia

Alors c’est juste ça entreprendre ? J’ai été aussi surpris que vous lorsque j’ai lu cette définition pour la première fois. Aussi loin que vous vous en souveniez, vous avez peut-être toujours entrepris tout compte fait ! Et sûrement sans le savoir.

Essayez donc de vous rappeler ! Cette cabane fabriquée avec vos amis. Peut-être ce premier dîner préparé pour votre conjoint. Ou encore ce matin, levé et chaussé à la première heure déterminé à faire votre sport. À y réfléchir, nous avons tous vécus des moments d’entreprise à notre manière. Le point commun entre tous ? Nous avons décidé de le faire (la résolution) donc nous l’avons fait (l’exécution), quelles que soient nos motivations.

Autrement dit, s’il y a une seule chose qu’il faut retenir, c’est ce passage de l’intention à l’acte que l’on appelle l’exécution. Seule l’exécution a le mérite d’exister. Les idées ne sont rien et n’existent que pour vous tant que vous n’agissez pas. Ne perdez plus votre temps à ressasser vos pensés pour la énième fois, arrêtez de chercher des excuses pour ne pas passer à l’action, décidez de le faire puis commencez à le faire.

La vraie question à se poser

L’action d’entreprendre à la particularité d’être finalement commune à toutes les personnes quelle que soit sa forme. Avec ce constat, la question de départ m’apparaît donc assez rhétorique. Si l’on se concentre sur l’exécution, c’est bien la volonté qui fait office de déclencheur. C’est elle qui vous fera passer de l’inaction à l’action. Je vous repose donc la question autrement.

Pouvez Voulez-vous devenir entrepreneur ?

Vous voulez un premier conseil qui vous permettra de faire le premier pas et ne vous demandera ni temps ni argent ? Parlez-en autour de vous. Parlez de votre idée de projet si vous en avez déjà une en tête ou simplement de votre désir d’entreprendre même si c’est encore vague mais faites-le savoir. Vous pourriez être surpris des premiers retours que vous obtiendrez.

Ps : Ce blog est le premier que je créé, c’est un tout nouvel exercice pour moi et je serais très content de lire vos critiques ainsi que toutes vos suggestions d’amélioration. N’hésitez donc pas à partager votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Publié aussi sur MediumPublié aussi sur Medium